Prendre une assurance pour ses vacances ?

L’assurance d’un logement de vacances est indispensable aussi bien pour le propriétaire que pour le locataire. C’est une garantie qui étable également une confiance réciproque entre le louer du bien et le vacancier.

L’assurance du propriétaire

Si vous souhaitez renforcer l’attractivité de votre logement de vacances, pensez à proposer à vos futurs locataires une couverture clé en main. En proposant votre logement à la location, il est dans votre intérêt de souscrire une assurance. Il s’agit d’une démarche non obligatoire, mais qui est particulièrement recommandé. Cela parce qu’en cas de sinistre notamment un incendie ou un dégât des eaux entre autres, vous serez responsable des dommages causés chez vos voisins. Il est donc prudent de contracter, pour le logement en location, une assurance habitation dite « pour le compte de qui il appartiendra ».

partir serein en location de vacances

Si vous mettez en location un bien assuré classiquement vous devez bien entendu prévenir votre assureur et vérifier que la garantie de votre contrat multirisque habitation dite « responsabilité civile du propriétaire » joue à l’égard des locataires. Cette clause est essentielle notamment en cas d’accident corporel. Vous pouvez renforcer votre couverture par une garantie dite « recours des locataires contre le propriétaire » qui indemnise les dommages causés au locataire par un incendie ou un dégât des eaux qui trouvent leur origine dans un défaut d’entretien du bâtiment.

Les assurances locatives

L’assurance du locataire

Logiquement votre location de vacances est assurée. Si le contrat d’assurance de votre résidence principale comporte une « garantie villégiature », vérifiez l’étendue de la garantie (limites géographiques, durée) et son montant. Si ce dernier apparaît insuffisant au regard de la valeur de la maison ou de l’appartement que vous louez, demandez à votre assureur une extension de garantie.

Si votre contrat habituel ne prévoit pas de garantie villégiature, souscrivez un contrat incendie ou multirisque limité à la durée de votre location saisonnière. Cela ne vous coûtera pas bien cher. Vous devez aussi garder en tête que votre assurance multirisque habitation contient une clause « responsabilité civile » qui doit couvrir votre responsabilité en cas de sinistre pendant votre location. Pensez à emporter une copie de votre contrat avec vous afin d’avoir tous les renseignements nécessaires en cas de problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *